ETHIQUE ET CAPITALISME

Selon un rapport de l’organisation Transparency International l’inefficacité et la corruption sont monnaie courante dans des pays comme la Grèce, l’Italie, le Portugal et l’Espagne, tandis que d’autres pays, tels le Danemark, la Norvège et la Suède, font figure d’exemples dans monde des affaires ou la gestion des fonds publics. On y serait mieux protégé contre la corruption grâce à un dispositif solide de surveillance, d’audit, de justice et de mise en oeuvre des lois.(LE DEVOIR, 7 juin 2012). Selon certains, ce dispositif puiserait dans une éthique provenant de la tradition morale protestante, laquelle semble mieux résister à l’influence corruptrice du capitalisme que l’éthique dominante dans des pays de tradition catholique ou ceux de tradition orthodoxe, comme cela serait le cas en Grèce , en Bulgarie ou en Roumanie, étiquetés dans le rapport comme étant bien loin d’être des modèles d’intégrité.

La tentation de la corruption se profile dans tous les milieux, à commencer par ceux où la possession et la manipulation de l’argent constituent la trame de la vie quotidienne. Reste à savoir jusqu’à quel point une éthique de source chrétienne peut réussir à contrebalancer l’influence délétère de l’idolâtrie de l’argent et inciter à élaborer des mesures législatives et administratives visant à freiner les abus et les dérapages. Dans cette optique, il y aurait profit à étudier de près les modèles sociaux qui puisent dans la tradition protestante, luthérienne aussi bien que calviniste. Il y aurait avantage aussi à déceler les failles qui semblent plus fréquentes dans des sociétés marquées par les traditions catholique et orthodoxe. Mais il serait éclairant non moins de scruter les habitudes affairistes d’individus et de catégories sociales qui, ayant rompu avec toute tradition religieuse, se livrent à l’idolâtrie de l’argent et pataugent dans la corruption. Car rien ne prouve qu’une totale laïcité garantisse la plénitude des vertus civiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *