TRISTE BYE BYE

D’une année à l’autre on attend un peu mieux du Bye Bye. Un minimum de substance, un soupçon de  profondeur dans une ambiance relaxe. Vaine attente. On a mal planté le clou de la fin. Ce fut ennuyant, grossièrement bâclé, entremêlé de rares moments vraiment intéressants. Nous revient la nostalgie de Bye Bye anciens, quand l’humour savait faire bon ménage avec une bonne dose de finesse.

Phénomène  étrange: dans un temps où la laïcité se veut plus pure que pure des artistes arrosent leurs prestations de jurons servis en vrac. Difficile à expliquer. Peut-être une façon de pallier la pauvreté des propos, peut-être une tentative d’exorciser un passé que l’on renie. Quoi qu’il en soit, le résultat est peu enviable.

Mais il faut faire preuve de patience. Les artistes de chez nous sont capables de beaucoup mieux. Ils en feront sans doute la démonstration d’ici le prochain Bye Bye et, espérons-le, quand adviendra celui-ci.

1 pensée sur “TRISTE BYE BYE”

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *