DU PAIN ET DES JEUX

Les Jeux olympiques de Sotchi, qui auront duré deux  semaines,  coûteront au moins 50 milliards $ USA. Même s’ils  doivent s’accommoder d’un niveau de vie  peu reluisant les citoyens ordinaires, les travailleurs et les paysans russes paieront en grande partie la note, soit par leur labeur, soit par les ressources exportées sans qu’ils en profitent.  Sortent gagnants de l’aventure des trafiquants de tout acabit dont les malversations auront fortement contribué à l’accroissement des coûts.

Imaginons. On aurait pu,  avec un tel pactole,   fournir à plusieurs pays en développement  le capital nécessaire  pour rendre accessible à tous l’eau potable, moderniser l’agriculture, construire des réseaux de soins de santé, des écoles et des universités, concrétiser  ce que Paul VI appelait le développement intégral et solidaire. Mais un despote vaniteux a préféré satisfaire sa propre gloriole et les  pays riches ont accepté d’être de connivence avec lui.

Au temps des Romains, on calmait la grogne populaire en distribuant  du pain et en organisant des jeux. De nos jours, on offre des jeux, mais on oublie que des millions de citoyens du monde  sont en quête de pain. C’est un oubli qui comporte des risques.  La patience des pauvres a ses limites.  

4 pensées sur “DU PAIN ET DES JEUX”

  1. Je lis assez régulièrement vos textes et je reconnais l’homme engagé et le professeur chevronné à la verve savoureuse que j’ai toujours apprécié.
    Bravo et vous avez tellement raison au sujet de ces jeux de Sotchi qui sont un scandale. Des jeux, oui,mais pas sur le dos de ceux et celles qui gagnent difficilement leur croute, comme le dit si bien votre conclusion.
    Merci et union de prière!
    + Noël Simard, évêque de Valleyfield

  2. Merci de votre aimable commentaire. Heureux de vous compter parmi mes fidèles lecteurs.
    C’est stimulant et ça donne le goût de persévérer dans mon travail de réflexion et d’analyse.

    ,Louis O’Neill

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *