LA LOI DU TALION

Ce qui se passe en République centrafricaine me trouble beaucoup. Là-bas, une minorité musulmane, en possession du pouvoir politique et militaire , a longtemps persécuté les chrétiens,  majoritaires. Mais ceux-ci ont fini par s’emparer du  pouvoir. Désormais en position de force , ils ont entrepris à leur tour de persécuter la minorité musulmane. Ce qui donne lieu à une guerre civile où s’entremêlent croyances religieuses, intérêts miniers et commerciaux et où des agents extérieurs tirent les ficelles.

Cette mixture économico-religieuse ne sent pas bon. Non plus la tendance à vouloir appliquer la loi du talion. Je souhaite que les leaders religieux chrétiens du pays rappellent à leurs ouailles, s’ils ne l’on pas déjà fait,  que la vengeance et la violence ne font pas partie du message évangélique. On ne peut prétendre  leur imputer  une légitimité morale dans le but de sanctionner des comportements inadmissibles. Dans une optique chrétienne, ce sont là des dérapages.

Ce qui est chrétien, c’est la non-violence, le dialogue et, en situation d’exception,  un  recours civilisé à la force pour instaurer la paix, comme tentent de le faire les troupes d’intervention qui s’activent en Centrafrique. Mais pas la vengeance.

À l’occcasion de Pâques le pape François a prié pour qu’advienne la paix en République centrafricaine. Je souhaite que dans une intervention ultérieure il rappelle aux chrétiens de ce pays que la loi du talion ne peut remplacer l’Évangile.

1 pensée sur “LA LOI DU TALION”

  1. Ce n’est pas la première fois depuis plus de 2,000 ans que les êtres humains remplacent « Aimez-vous les uns les autres » de Jésus par la loi du talion. Trop d’années s’écouleront encore avant que les êtres humains utilisent correctement leur libre arbitre accordé par leur Créateur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *