UN ÉVÊQUE A PARLÉ

Dans un billet daté du 20 avril 2014 et intitulé La loi du talion  j’exprimais le souhait que les leaders religieux chrétiens de la République centrafricaine mettent en garde leurs coreligionnaires contre la tentation d’appliquer la loi du talion envers les musulmans qui, auparavant, s’étaient livrés à des exactions contre eux. Or j’apprends que mon souhait avait déjà été exaucé puisque, dès février 2014,  l’archevêque de Bangui , Monseigneur Dieudonné Nzapalainga , avait dénoncé ce qui semblait être un début de génocide contre les musulmans. Pas question donc de légitimer la vengeance en invoquant  la loi du talion.

Félicitations et hommages à cet archevêque courageux qui va à contre-courant en s’inspirant des  valeurs de pardon et de non-violence proclamées dans l’Évangile. Puisse son exemple être imité  par des gouvernements islamistes qui ailleurs, se font une spécialité de persécuter des chrétiens  qui ne souhaitent qu’une chose : vivre et pratiquer leur religion en paix.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *