INÉGALITÉS DEVANT LA MORT

Nous sommes égaux en apparence devant la mort.Mais face à celle-ci les comportements varient. Voici que des personnalités politiques et les médias ont fait écho en surabondance à la mort de deux soldats tués par de présumés terroristes. On a rendu hommage après hommage aux deux victimes, ce qui est en soi fort légitime. De surcroît, le pouvoir fédéral a mis en marche un nouveau processus législatif visant à contrer de virtuelles menaces terroristes. En contrepartie, les pouvoirs publics et les médias ont passé quasiment sous silence l’assassinat ou la disparition , au Canada, entre 1980 et 2012, de plus de 1017 femmes autochtones . Ces drames ne semblent pas revêtir une gravité suffisante pour qu’on s’émploie activement à dissiper le mystère qui les entoure. On semble les considérer comme des incidents regrettables auxquels il n’y a pas lieu d’accorder beaucoup d’importance.

Les femmes autochtones assassinées ou disparues proviennent de ces lieux de désespérance que le pape François qualifie de périphéries de la condition humaine. Il nous est demandé de ne pas les oublier. Elles ont partagé la même dignité humaine que les soldats victimes de présumés terroristes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *