Si je pouvais voter

Étrange comportement que celui de têtes d’affiche de la classe politique qui répètent sans cesse que les citoyens qui habitent l’espace canadien ne veulent pas d’élections, donc qu’ils ne sont pas intéressés à exercer leur droit de vote. Comme si ce droit n’avait aucune importance. Jadis, pourtant, on s’est battu avec acharnement pour l’obtenir. Des militantes féministes ont mené de dures batailles pour que les femmes puissent aussi l’acquérir. Dans des pays comme l’Irak ou l’Afghanistan on est prêt à risquer sa vie pour l’exercer. Or voici qu’on veut nous faire accroire que les citoyens canadiens s’en fichent et qu’ils ne veulent pas être dérangés dans leur train-train quotidien.

Je connais beaucoup de gens qui aimeraient bien pouvoir exercer leur droit de vote. Ils prennent au sérieux ce propos de Platon : « Tout ce qu’on gagne à se désintéresser de la politique, c’est d’être gouverné par des gens pires que soi ». Ils savent qu’on a les gouvernants qu’on mérite et que le moyen d’en mériter des meilleurs, c’est d’aller voter et de le faire avec intelligence et discernement.

Autre étrangeté : le leader de la loyale opposition de Sa Majesté déclare que le budget soumis à l’approbation du Parlement est sans valeur et plein de trous. Mais il refuse aux contribuables la possibilité de rejeter ce budget. Pas question d’élections puisque, dit-il, les gens n’en veulent pas. Le leader de la loyale opposition de Sa Majesté a décidé au nom de tout le monde qu’il ne s’opposera pas à l’adoption d’un mauvais budget. Mais à quoi donc sert ce genre d’opposition ?

Des faiseurs d’opinion répètent aussi que les gens ne veulent pas d’élections, mais en même temps ils tentent d’influencer les façons de voir en prévision du jour lointain où il faudra bien permettre qu’on exerce son droit de vote. Mais on a l’impression que l’idéal, pour eux, c’est une démocratie sans élections. C’est tellement plus simple.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *