DES RÊVES QUI S’ENVOLENT

Tous les jours la télévision nous sert en abondance des images de violence et de destruction. On nous montre des peuples qui s’entretuent , des brigands qui sèment la terreur, des militaires équipés d’armes modernes achetées dans des pays industrialisés et qui s’en prennent à des civils sans défense , des défilés de chars d’assaut qui traversent des plaines de sable où toute vie est devenue impossible, des villes détruites , des femmes et des enfants qui tentent de survivre dans des abris de fortune, des brutes et des tyrans qui se spécialisent en fauteurs de catastrophes humaines . Tout cela pour aboutir à un gaspillage éhonté de ressources qui auraient pu servir à construire une cité plus humaine, à aménager des milieux de vie où les hommes et les femmes disposeraient d’eau potable, de terres agricoles, d’hôpitaux, d’écoles, de logements décents, d’universités, d’équipements culturels de toutes sortes, de ces assises sur lesquelles on construit une civilisation.

Au lieu de construire un monde plus humain on multiplie les crimes contre l’humanité. Reste à savoir à qui profitent ces crimes. Parmi eux les fabricants d’armes, dont fait partie le Canada, quoi qu’à un moindre degré que d’autres pays. Mais il demeure que le pays d’ici semble avoir abandonné l’odyssée des Casques bleus et des missions de paix. Des rêves qui s’envolent.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *