LES PERSÉCUTIONS CONTINUENT

Dans un bloc-notes du mois de février 2010 je soulignais la gravité des persécutions dont sont victimes de nos jours les chrétiens à travers le monde.Voici qu’un rapport récent de l’Agence Fides vient de confirmer que la situation perdure. En sont victimes plus de 215 millions d’hommes et de femmes qui témoignent de leur foi en Jésus-Christ. On dénote une cinquantaine de pays qui, à des degrés divers, tolèrent et même organisent ces atteintes aux droits humains. Se situent en tête de liste plusieurs pays du Moyen-Orient, l’Afghanistan, la Somalie, le Soudan, l’Erythrée, le Pakistan; s’ajoutent la Corée du Nord, la Chine, le Vietnam et de nombreux autres pays dont certains reçoivent une aide humanitaire fournie par des organismes d’allégeance chrétienne.

Il est à l’honneur de l’humanisme chrétien que des témoins de la foi persistent à afficher leurs convictions dans des conditions pareilles. Mais il est moins honorable que des décideurs politiques ou économiques de pays démocratiques se comportent comme si ces abus et ces sévices n’existaient pas . Il appert que les droits humains perdent de leur importance quand se présentent des occasions de signer des accords commerciaux lucratifs. On admire le courage des victimes de persécutions, mais on ne semble pas prêt à leur porter secours en intervenant auprès de ceux qui les persécutent. Cela, paraît-il, irait à l’encontre du réalisme politique et des exigences de l’économie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *