CES MILLIONS QUI DÉFILENT

Je regarde passer sous mes yeux des millions, plusieurs centaines de millions de dollars qui transitent du trésor public vers des entreprises  privées dans le but, louable en soi, de créer ou de protéger des emplois et de soutenir des entreprises en difficulté. Cela fait partie d’une politique économique à la mode dans de nombreux pays; une politique qui,   semble-t-il,  reçoit l’aval de la majorité des contribuables.En fait, beaucoup parmi ceux-ci ont le sentiment, à tort, que de toute façon ils n’y peuvent grand-chose.

On est témoin d’un transfert discret de propriété où des contribuables se trouvent à subventionner des entreprises et leurs actionnaires De ce transfert les uns sortent moins riches ,les autres en meilleure posture. Mais on nous dit, invoquant la théorie du ruissellement, qu’à la fin tout le monde sera gagnant puisque l’économie se portera  mieux.

Le citoyen ordinaire voit passer le défilé et  constate qu’il emprunte toujours  la même direction. Il rêve du jour où le courant s’inversera et où ceux qui profitent du système actuel  retourneront au trésor public ce qui  appartient à tout le monde. Il y a là une facette de la justice distributive qu’on est porté à oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *