DES UNIVERSITAIRES CHATOUILLEUX

L’Académie d’Al Azhar du Caire a décidé de suspendre les rencontres à caractère œcuménique avec le Saint-Siège. Le motif : les interventions répétées du pape Benoît XVI en faveur des chrétiens d’Orient, soumis à des persécutions incessantes. Ce qui a incité le pape à réclamer la protection des gouvernements, aussi bien celui d’Egypte que ceux des autres pays du Moyen-Orient (Agence Zenit, 20 janvier 2011)

Le grand imam d’Al-Azhar, la plus haute autorité de l’islam sunnite en Egypte, aurait été fort choqué parce que le pape n’a pas fait référence à la protection des musulmans. Mais toutes les nouvelles qui nous parviennent de là-bas confirment bien qu’il s’agit d’une chasse aux chrétiens et que ce sont des musulmans extrémistes qui l’ont prise en main. On veut forcer à l’exil des minorités chrétiennes qui vivent dans un climat de peur et sous la menace permanente d’agressions que les gouvernements en place ne peuvent pas ou ne veulent pas empêcher.

La crise de nerfs de l’imam chatouilleux et de ses collègues aura au moins un bon effet : axer le dialogue œcuménique moins sur des études savantes que sur le réel, le concret, la vie quotidienne de petites gens qui veulent tout simplement goûter un minimum de sécurité sans avoir à craindre la mort parce qu’ils arborent un crucifix ou qu’ils participent à une célébration eucharistique. L’œcuménisme, ça débute ainsi, à ras le sol.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *