DERRIÈRE LE MUR

J’ai lu beaucoup articles et écouté de nombreux reportages soulignant le vingtième anniversaire de la chute du Mur de Berlin. On a eu raison de célébrer un événement porteur d’une aussi grande signification dans la marche de l’humanité vers la liberté. On a eu raison de surcroît de se réjouir du fait que le démantèlement de la muraille se soit effectué sans violence. Heureuse tournure des événements dont on est redevable en partie à des soldats et à des policiers qui ont jugé que le temps était venu d’appuyer la cause de citoyens englués dans une situation absurde et qui aspiraient à vivre dans une société libre.

Il y a toutefois un aspect du dossier dont on a peu parlé dans les articles et les reportages : celui de la source, de l’origine de cet invraisemblable blocage des rapports sociaux au coeur de l’Europe. Des travailleurs ont construit le mur, mais qui en avait donné l’ordre ? Au premier plan des apparatchiks, des décideurs politiques devenus paranoïaques, incapables de traiter d’égal à égal avec des pays démocratiques , incapables de répondre aux attentes légitimes d’une population soumise à un joug policier.

Mais il faut aller plus en profondeur dans l’identification de la source à l’origine de ce blocage. Il faut remonter à l’idéologie marxiste cachée derrière cette paralysie qui a freiné le développement de l’Europe pendant près de trente ans. Une philosophie allergique aux droits humains et aux libertés démocratiques et néanmoins longtemps à la mode chez de nombreux intellos vivant en Europe occidentale, ceux que Raymond Aron interpelle dans son livre-choc L’opium des intellectuels. Parmi eux de grands esprits qui ont contribué à la durée de ce mur de la honte.

Le mur est tombé : voilà une bonne nouvelle. On souhaite maintenant un acte de repentance de la part de fins intellos d’obédience marxiste qui ont pactisé avec les apparatchiks responsables de sa construction.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *