MUSA SAYED

Musa Sayed est de nationalité afghane,  père de six enfants, au service de la Croix-Rouge pendant plusieurs années. Il est amputé et s’occupe de distribuer des prothèses aux enfants victimes de la guerre.

Mais il s’est converti à la foi chrétienne. Un délit grave, selon les lois afghanes. Condamné à la peine de mort. Sera peut-être exécuté dans les jours qui viennent. La CECC est intervenue auprès du ministre canadien des affaires étrangères pour que celui-ci use de son influence afin d’empêcher ce dénouement atroce.

Parce que converti au christianisme Musa Sayed est condamné à mort dans un  pays où  des soldats canadiens ont comme mission d’y aider à  instaurer un régime politique respectueux des droits démocratiques, ce qui inclut la liberté de conscience et de religion.

Un paradoxe, pour le moins.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *