Une palestinienne en colère…

par Marie-Claude Tadros Giguère

(allocution prononcée à Place d’Youville,Québec samedi le 10 janvier 2009 lors de la manifestation de solidarité envers le peuple palestinien)

  • Être palestinienne, c’est un nom lourd à porter.
  • Être palestinienne, c’est avoir perdu son identité, avoir perdu son pays.
  • Palestine, là où je suis née dans la ville de Jaffa , devenue israëlienne. Palestine, là où je suis allée à l’école jusqu’à 12 ans.
  • Palestine, là où mon enfance a été sabotée par la guerre.
  • Palestine, là où les Israéliens m’ont expulsée comme réfugiée en 1948.
  • Palestine, là où à Gaza les Palestiniens vivent dans une prison à ciel ouvert.
  • Palestine, là où les villages et les villes sont entourés d’un mur de fer et de béton.
  • Palestine, à quand la libération des 10 000 Palestiniens qui croupissent dans les prisons d’Israël ?
  • Palestine, à quand la fin des tueries collectives, la fin des humiliations, des déportations, des couvrefeux, des arrestations arbitraires ?
  • Palestine, à quand la fin des oliviers arrachés ?
  • Palestine, à quand la fin des maisons bombardées ?
  • Palestine, à quand la fin des privations de nourriture et d’électricité ?
  • Palestine, à quand la fin du verrouillage des postes frontières ?
  • Palestine, à quand la fin de l’interdiction imposée aux pêcheurs de Gaza de sortir en mer ?
  • Palestine, à quand la fin de détours de kilomètres pour emmener un enfant à l’hôpital ?
  • Palestine, quand verrastu un jour la fermeture des colonies israéliennes ?
  • Palestine, quand verrastu un jour la fin de l’occupation ?
  • Palestine, quand vastu arrêter de souffrir ?
  • Palestine, quand verrastu ton drapeau flotter parmi les drapeaux de toutes les nations ?…Ma Palestine…Votre Palestine…


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *