TSUNAMI POLITIQUE

Le calme après la tempête, au lendemain du tsunami politique qui a frappé le Québec. Un vent a soufflé, des toits se sont écroulés, des bastions n’ont pas tenu le coup face à un courant porteur de changement. De quel changement s’agit-il, il est trop tôt pour le dire.

Replongés dans la routine quotidienne, les gagnants aussi bien que les perdants vont chercher à comprendre ce qui s’est passé. Tout comme les experts, politologues, commentateurs, dont certains, parmi ceux-ci, ont soufflé sur le vent sans prévoir la suite.

Tout compte fait, c’est une démocratie qui fonctionne bien ; un système qui fait bonne figure quand on le compare à une pléthore de régimes politiques boiteux qui sont à l’origine de situations déplorables ailleurs dans le monde. Un système aux couleurs grisâtres, mais qui sait quand même nous réserver des surprises.

Reste qu’en démocratie on a les gouvernants qu’on mérite. On saura mieux avec le temps ce qui attend aussi bien les citoyens du Québec que ceux du reste du Canada. On n’en est peut-être pas quitte pour les surprises.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *