UN RICHE PAS PAREIL À D’AUTRES

Le milliardaire Warren Buffett estime que les mégariches ,dont il fait partie , ne paient pas assez d’impôts. Dans une tribune publiée par le New
York Times, il propose une hausse d’impôt pour les Américains dont les revenus dépassent au moins un million de dollars par an, et une hausse encore plus élevée pour ceux qui gagnent plus de dix millions annuellement. Il s’explique : « Pendant que les pauvres et les classes moyennes combattent pour nous en Afghanistan, et pendant que de nombreux Américains luttent pour joindre les deux bouts, nous, les mégariches , continuons à bénéficier d’exemptions fiscales extraordinaires ». ( voir LE DEVOIR, 16 août 2011).

Des propos percutants qui contrastent avec le comportement des
adversaires politiques du président Obama , farouchement opposés à toute hausse d’impôt pour les plus riches et qui n’hésitent pas à mettre en question les programmes sociaux dont bénéficient les citoyens américains les plus démunis.

À sa façon Warren Buffet fait penser à Zachée, dont le premier réflexe, à la suite de sa rencontre avec Jésus, fut de procéder à une redistribution de sa fortune. Les Américains riches qui se disent chrétiens et qui s’opposent aux hausses d’impôt pourraient tirer une leçon du comportement de Zachée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *