De bons petits soldats

David Finkel
Paris, Robert Laffont, 2009

La guerre, vue de loin, est souvent décorée de fleurons glorieux. Vue de près, elle offre une longue suite d’images horribles. Des images comme celle que nous présente David Finkel, rédacteur au Washington Post, qui a suivi de près les allées et venues d’un régiment américain en Irak. En exergue de chaque chapitre l’auteur nous sert une déclaration prétentieuse de Georges W. Bush. Ensuite, d’un chapitre à l’autre, il décrit les tribulations d’un colonel idéaliste qui croit à la justesse de la cause qu’il défend ; une vision qui contraste avec celle de l’enfer vécu par de jeunes Américains à qui on a fait accroire qu’en acceptant d’aller en Irak éliminer des poignées de terroristes ils réussiraient à y instaurer une société démocratique et respectueuse des droits humains.

David Finkel nous décrit le vécu quotidien de ces soldats déconcertés devant l’incompréhension manifestée par une population qui les considère comme des ennemis et non comme des libérateurs. Il nous les montre aux prises avec la guérilla urbaine et embourbés dans une aventure dépourvue de sens. Des jeunes qui entretenaient des rêves comme d’autres camarades de leur âge. Mais pour plusieurs d’entre eux l’aventure se termine par la mort, ou, pour d’autres, par de lourdes séquelles physiques et psychiques dont ils auront à supporter le poids le reste de leur vie.

Un conflit lointain pour les gens qui vivent en Amérique. Une épreuve sanglante et dépourvue de sens pour les jeunes Américains qu’on a envoyés là-bas. On peut considérer comme des héros, ces soldats inutilement sacrifiés. Mais ils ressemblent plus à des criminels de guerre qu’à des héros les décideurs politiques qui ont engagé le peuple américain dans une aventure improvisée et dépourvue de légitimité morale.

En publiant ce reportage l’auteur fait œuvre utile, car il oblige à réévaluer l’appui trop facilement accordé aux aventures guerrières dans lesquelles on engage les peuples sous de fallacieux prétextes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *