PRIORITÉ SOCIALE

Dans l’ensemble de l’espace canadien existe un  besoin urgent de quelque 50,000 unités de logement social, dont plusieurs milliers au Québec. Dans  ce domaine le gouvernement fédéral a réduit radicalement sa contribution. Les Etats provinciaux et les municipalités doivent en pratique assumer seuls cette tâche.

L’accessibilité financière à un logement décent est un critère qui sert à définir ce qu’est une société juste. Elle incarne  un besoin fondamental et constitue une priorité sociale. Elle représente  une manière concrète de lutter contre la pauvreté,  celle des familles et celle de citoyens peu nantis.

Quand on projette d’investir des centaines de millions$ de fonds publics dans la construction d’un amphithéâtre qui sera accessible avant tout aux plus nantis il importe d’abord de se demander comment font pour se loger convenablement ceux qui ne disposent que de ressources congrues. Des citoyens qui devront se contenter d’admirer de l’extérieur un amphithéâtre réservé à des plus fortunés alors qu’eux sont à la recherche d’un logement décent à coût abordable.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *